Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
Pêchez en Haute-Vienne Fédération pour la pêche et la protection du milieu aquatique

Publié le 25/07/2022

Le plan d’eau de Châteauneuf-la-Forêt, propriété de la commune connaît actuellement une situation inconfortable.

En effet, après avoir été informés par les services municipaux d’un défaut intervenu sur la vanne de vidange, les services de la Fédération de pêche ont pu constater que le plan d’eau subit un abaissement lent et non maîtrisé.

La Mairie, dès le mois d’avril a missionné un bureau d’étude spécialisé en gestion hydraulique afin de réaliser une étude de faisabilité de remplacement de la vanne défectueuse.

Plusieurs réunions entre les services de la Mairie de Châteauneuf-la-Forêt, les services de l’Etat, le Bureau d’étude, la Fédération et l’ AAPPMA de Châteauneuf-la-Forêt ont permis de passer en revue les différentes solutions pour préserver les milieux naturels, avec comme priorités la préservation de la Combade située en aval du plan d’eau. Mais également, la récupération des poissons qui dans le contexte de fortes chaleurs actuel, reste une opération sensible et qui devra être techniquement réalisée dans des conditions permettant de préserver l’intégrité physique et la sécurité des différents opérateurs.

A ce jour, il est impossible techniquement :

- de manœuvrer à nouveau la vanne : celle-ci est bloquée et ouverte entre 5 et 10% de sa capacité. Ainsi, le plan d’eau baisse chaque jour d’environ 5 cm sans qu’il ne soit possible d’empêcher et/ou de ralentir la vidange ;

- de récupérer les poissons au filet devant le puit crépine lorsque le niveau le permettra, de par la configuration, les difficultés d’accès, l’instabilité et la hauteur des substrats. De plus, l’absence d’une arrivée d’eau suffisante ajoute une contrainte supplémentaire vis-à-vis du taux d’oxygène dissous. Moins le substrat sera remué et mieux ce sera pour la survie des poissons.

Désormais, et en fonction des suivis déjà mis en place et qui vont continuer dans les prochains jours et cela, en étroite collaboration avec le bureau d’étude et les services de l’Etat, il reste à étudier la possibilité de récupérer les poissons au niveau de la chambre de pêche.

D’un commun accord entre la Mairie, l’AAPPMA locale et les services de l’Etat, un arrêté préfectoral d’interdiction de la pêche a été pris et signé le 19 juillet 2022. Un point d’information sera donné dans les semaines à venir, en fonction de l’évolution de la situation et actions mises en place.

Retour à la liste des actualités